Cap ou pas Cap : demandez aux [futur-e-s] député-e-s de relever le défi !

Plus d’une semaine s’est écoulée depuis l’élection du nouveau Président de la République. Soit neuf longues journées sans parler de Cap ou pas Cap… de quoi avoir le bourdon ! Pas de panique, on arrive avec une bonne nouvelle : les élections législatives approchent à grands pas et vous allez avoir un rôle crucial à jouer pour demander à vos futur-e-s député-e-s s’ils sont « Cap ou pas Cap » de relever le défi à leur tour : celui de lutter contre l’extrême pauvreté.

En effet, les élections législatives, qui auront lieu les 11 et 18 juin prochains, sont tout aussi déterminantes pour porter une politique de solidarité internationale ambitieuse au cours des 5 prochaines années.

En effet, vos représentant-e-s à l’Assemblée nationale auront le pouvoir de s’assurer que la France tienne ses engagements envers les pays les plus pauvres et les plus vulnérables du monde.

À quoi ça sert d’interpeller les député-e-s ?

La mobilisation des député-e-s a déjà porté ses fruits et permis des avancées majeures en matière de solidarité internationale. Et les victoires auxquelles vous avez contribuées sont là pour le prouver, comme l’augmentation de 365 millions d’euros du budget de la France pour l’aide publique au développement en 2017 (11% de plus qu’en 2016 !). Nous devons maintenant nous assurer que les député-e-s continuent à agir dans ce sens lors de leur prochain mandat.

Et comment va-t-on faire ça ?

Pour obtenir des engagements concrets des candidat-e-s et futur-e-s représentant-e-s, les jeunes Ambassadeurs partent dès aujourd’hui à leur rencontre – et ce jusqu’à la fin de l’année – pour les inviter à signer l’appel de ONE.

En signant cet appel, les futur-e-s député-e-s s’engagent à :

  • s’assurer que la France atteigne l’objectif historique d’allouer 0.7% de sa richesse nationale à l’aide au développement le plus vite
  • clarifier les objectifs de l’aide au développement pour aider en priorité les pays les plus pauvres et les plus fragiles et les femmes et les filles à travers la révision de la loi d’orientation et de programmation relative à la politique de développement et de solidarité internationale
  • soutenir des mesures de transparence en vue de lutter contre la corruption et l’évasion fiscale

Une fois cet appel signé, les candidat-e-s seront officiellement déclarés Cap par ONE !

Pour obtenir un maximum de signatures auprès des candidate-s et futur-e-s député-e-s, les jeunes Ambassadeurs vont avoir besoin de votre aide ! Lors de leur rendez-vous, ils porteront la voix des citoyens qui souhaitent voir leurs représentant-e-s agir et s’engager dans la lutte contre l’extrême pauvreté.

Alors, signez dès maintenant notre pétition pour demander aux futur-e-s député-e-s s’ils sont Cap ou pas Cap de relever ce défi capoupascap.one.org  ! Nous vous tiendrons informés des dernières actualités de la campagne au fil des semaines !

Venez discuter

Lignes directrices pour les commentaires